Petites immensités • Fotokino • des artistes et des livres que l’on admire • some artists and books we love.



︎


08. Karel Martens, monotypes.

Graphiste et typographe néerlandais, Karel Martens réalise depuis les années 1960 des monotypes à l’aide de plaques de métal d’origines diverses. Pièces de Meccano ou de mécanique, ces résidus de quincaillerie se parent de couleurs sur le papier, souvent trouvé (comme des fiches de classement du Stedelijk museum, ou des formulaires administratifs). Sur papier, il expérimente autant la question de la couleur, par oppositions et accords, que celle des textures et de l’impression, par pression et superpositions, ou encore celle de la confrontation de ces pièces géométriques avec le texte présent sur ces documents, dans une démarche poétique. Le processus prend plusieurs jours pour chaque impression afin de permettre le séchage des encres, et permet ainsi de réagir à chaque étape avec ce qui a été réalisé la veille, ou parfois, plusieurs mois auparavant. Ces pièces uniques archivent ainsi l’éphémère de l’expérimentation tout en retracant la durée de la recherche, et procèdent à une véritable poétique du fragment. Un très beau travail d’édition sur cette série a été réalisé en 2016 par Roma publications dans l’ouvrage Prints.