Petites immensités • Fotokino • des artistes et des livres que l’on admire • some artists and books we love.



︎


11. Nathalie Du Pasquier, Constructions

Les assemblages de formes et d’objets familiers sont présents dans les peintures de Nathalie Du Pasquier depuis la fin des années 1980. À partir de 2002, ils instaurent un va-et-vient entre peinture et sculpture. Comme modèle pour nombre de ses tableaux, elle construit des maquettes à l’aide de bouteilles, entonnoirs, bouts de bois, étagères, parallélépipèdes divers, fragments du quotidien plus ou moins indentifiables, qu’elle recouvre de couleur, puis qu’elle organise tels des paysages domestiques. Ces compositions, qui vont progressivement exister en tant que telles, se retrouvent alors à la surface de toiles dont le format imposant surdimensionne les objets que l’on croyait si bien connaître. Au fil des ans, ces architectures de peu vont laisser de côté les objets usuels et les questions de représentation, pour ne devenir que jeux de masses, de lignes et de couleurs.